La Vézère source de vies

La Vézère

Source de Vies

De la source de la Vézère

à la rencontre amoureuse

de la Corrèze et de la Dordogne

Arbres :

L’arbre c’est la vie et la connaissance du monde. Il symbolise le développement durable, il piège le carbone et nous offre son oxygène, son bois, ses fruits. Il permet de méditer sous sa ramure. Il fait partie de la pharmacopée ancestrale et permet de nous soigner.

Lumières :

Un ami journaliste m’avait dit « Jérôme tu es photographe, tu écris avec la lumière ».

Dans les moments sombres de nos vies…il y a TOUJOURS une petite lumière, une lueur qui nous suit, nous anime, faisons-lui confiance.

Rivières :

L’eau c’est aussi la vie, tout corps vivant possède 70 à 80% d’eau. Elle permet de cuire nos aliments, de nous laver, de nous baigner, de réaliser de bonnes boissons et de bons repas. L’eau irrigue et arrose nos cultures. Les réseaux hydrographiques des bassins versants du monde ressemblent « comme deux gouttes d’eau » aux réseaux racinaires, aux mycorhizes, aux neurones, aux poumons.

Musiques :

La vie sans musique ne serait que monotonie. Que de belles notes musicales et fréquences vibratoires sous les arbres le long de la Vézère et de la Corrèze. Quelques concerts et spectacles pourront être enregistrés sous les arbres séculaires et un DVD sera intégré au livre.

Présentation du projet :

 

La Vallée de la Vézère est connue par ses sites archéologiques, préhistoriques et surtout pour ses 15 grottes ornées inscrites sur la liste du Patrimoine Mondial (UNESCO) dont Lascaux. Elle est classée entre Montignac et le Bugues (Loi 1930) depuis 2015. Grâce à ce classement, elle a obtenu en 2020 le Label « Grands Sites de France ».

Le classement de cette vallée en fait le plus grand territoire protégé de la Nouvelle-Aquitaine.

Mais la Vézère, c’est aussi un bassin versant (zone hydrographique) avec ses écosystèmes, sa biodiversité, ses habitants, ses métiers, ses animaux, ses ruisseaux, ses sources, sa faune aquatique, ses arbres, ses forêts. Trop souvent, la partie corrézienne, là où débute la Vézère est oubliée et pourtant sans ses sources, sans ses habitats, ses gorges sauvages, La Vézère n’existerait pas ni même sa vallée si emblématique.

En tant que photographe auto-éditeur, mon projet éditorial serait de réaliser un livre d’art avec un CD de musiques et des arbres seraient plantés et parrainés le long de la Vézère. Il n’existe pas encore de beaux livres sur la Vézère. Pourquoi ? Avec vos soutiens je me porterais garant de le réaliser.

Du plateau de Millevaches à la rencontre amoureuse avec la Corrèze et la Dordogne, le long des zones hydrographiques, sous forme de photos et de textes (et pourquoi pas l’Auvézère !). Ce sera aussi des rencontres humaines avec celles et ceux qui oseront me montrer leurs arbres, leurs villages, leurs patrimoines, raconter un peu de leurs vies, partager leur Amour avec cette splendide vallée et la Nature. Ce sera aussi le domaine des possibles pour créer des évènements culturels liées à ces rivières (festival photo, conférences, concerts et théâtres sous et dans l’arbre, et pourquoi pas en pleine forêt, dans des parcs de château).

Vue ma magnifique exposition géante des arbres du Périgord, financée par la ville de Terrasson-Lavilledieu, imprimée par Up’Textile dans les Vosges, installée tout l’été 2021 dans la ville ancienne, nous pourrions faire plus ambitieux, plus grand à l’instar du festival photo nature de Lagacilly en Bretagne, une nouvelle exposition géante en extérieur itinérante dans toute la ville afin de mieux faire connaître la Vézère. D’autres photographes naturalistes de mes connaissances seront invités et exposeront leurs œuvres.

Ce serait aussi des textes d’écrivains vivants dans ce bassin versant de la Vézère. Les libraires et bibliothèques municipales ainsi que les groupes scolaires pourraient participer en écrivant des poèmes dédiés aux arbres, à la rivière, aux ruisseaux et à la lumière. Ces textes seront exposés sur les murs et jardins et dans un beau livre d’art.

Nos anciens : Les personnes âgées (séniors) auraient leur place, des portraits pourraient être réalisées de certaines d’entre elles ayant bien connu la Vézère, ayant travaillé dans le domaine du bois ou de la rivière (vieux métiers et artisanat), un hommage leur serait consacré, leurs portraits seraient exposées dans la ville. Je demanderais à des ami(e)s photographe portraitistes de réaliser les photos. Pour Terrasson, je pense à l’œil de Palo (Gaëlle et Benjamin).

INSCRIPTION des arbres sur les PLUI : Je vous propose aussi de participer à un recensement des arbres historiques, en suivant les sentiers de randonnées, en rencontrant les propriétaires de terrains, à la campagne comme dans les châteaux et manoirs…En collaboration avec les habitants qui « connaissent » l’histoire de ces arbres, il sera établi une fiche de recensement (jointe à ce courrier) et qui serait diffusée dans les journaux, magazines et dans les mairies, et qui permettrait en plus de demander une protection et inscription dans les PLUI. Il est bien temps que les arbres vénérables, remarquables, curiosités botaniques soit pris en considération et non pas seulement relégués en bois de chauffage, pellet ou charpente, mais bien reconnus comme des êtres vivants.

L’arbre est un des sujets importants du projet de livre mais aussi, c’est d’aller à la rencontre des acteurs de l’environnement de la Vézère, de la Corrèze, de l’Auvézère : Artistes, a023.rtisans d’art, permacultures, agriculture bio, agroforesterie, et bien d’autres…Faites-vous connaître ! Je ne pourrais pas réaliser ce livre tout seul ! C’est un projet d’édition qui doit être collectif, fédérateur, avec un but de préservation des écosystèmes dans ce bassin versant de la Vézère et peut-être en incluant l’Auvézère.

Ce livre mettrait en avant les « acteurs » qui œuvrent pour la préservation de la Vézère, pour la restauration du patrimoine bâtis ancien, de la valorisation des sites archéologiques et préhistoriques.

Jérôme Hutin, photographe (photo de droite de « Déclic et Décolle »), mais aussi d’autres photographes souhaitant se faire connaitre, réaliseront les prises de vue de ces arbres en relation avec la lumière et l’eau. Avec vos soutiens et concours, nous organiseront des projections photos chez vous, sous vos arbres, et sur les façades de bâtiments historiques de la région. Un concours photos, peintures, dessins pourrait être initié, et les résultats seraient édités dans le livre et lors d’une exposition géante. Les professeurs d’art plastiques des établissements scolaires (primaires, secondaires) et leurs élèves seraient sollicités.

Jérôme désire aussi que la musique soit présente dans ce livre et exposition géante. Toute une symphonie au bord de la rivière, et pourquoi pas accompagnée de belles projections géantes sur les édifices historiques, eux-mêmes construits en bord de la Vézère.

Comme la Vézère qui sans ses milliards de gouttes d’eau n’existerait pas, chacun d’entre nous pourra faire sa part et être solidaire à la réalisation de ce nouveau projet de livre (peintres, photographes animaliers, graphistes, écrivains, conteurs, musiciens). Rejoignez-moi ou rejoignez-nous s’il vous plaît.

Côté matériel d’impression, deux grandes imprimantes que je possède pourraient être mutualisées afin de réaliser des tirages numériques d’exposition. Il est possible d’imprimer en 1 m de large ! Il faudra financer les supports et les encres ! 

A l’heure du développement durable, du réchauffement climatique qui s’accentue, à l’heure ou des associations et gouvernements de différents pays plantent des milliers voire des millions d’arbres pour prévenir ce réchauffement climatique, alors que le long de la Vézère, des coupes rases forestières deviennent monnaie courante, ce projet d’édition pourrait aussi permettre de planter plus d’arbres le long de ces rivières, avec les écoles, les associations nature et sports, etc…créer des zones vertes de fraicheur…

UTOPIE ou réalité : Nous pourrions créer un arboretum « De l’arbre au papier et du papier à l’arbre » (Compensation carbone).

Le bâtiment d’accueil sera réalisé en écoconstruction.

Choisir et planter des essences locales avec les enfants des écoles, leurs parents, des artistes…

Fournir des certificats de plantation avec géolocalisation des arbres.

Faire parrainer des arbres par des artistes de diverses disciplines.

 

Une sélection de +/- cinquante photos des arbres recensés fera l’objet d’expositions itinérantes en extérieur, chez les partenaires ayant participé à sa réalisation, et dans des parcs publics ou privés. Les villes de Brive-La-Gaillarde, Terrasson, Thenon, Hautefort, Uzerche, Objat, Treignac, Meymac, Tulle seraient des lieux idéaux pour mettre en valeur ces expositions.

 

Vous qui ne me lisez surement pas par hasard, sans doute aurez-vous aussi des idées, suggestions, relations humaines et artistiques. Mais aussi quelques financements, alors contactez-moi s’il vous plaît.

Sommaire exhaustif (vous aurez surement des idées…contactez-moi svp !) :

  • Formation du bassin versant
  • Géologie.
  • La préhistoire.
  • L’archéologie.
  • La faune.
  • Les arbres et la forêt.
  • L’exploitation forestière.
  • La flore.
  • Les insectes.
  • Les champignons.
  • Les habitats traditionnels, du petit au grand habitat.
  • Le Label Grand Site de France.
  • Pronatura 2000.
  • La protection de l’eau, de l’arbre, du paysage, la Loi.
  • Annuaire exhaustif de celles et ceux travaillant dans ce bassin versant de la Vézère (entreprises respectueuses de l’environnement, artisans d’art, musicien(ne)s, agriculteurs bio ou permaculture, associations et collectifs sociales, humanistes, restaurant le patrimoine.

ARBRES VENRABLES :

Quelques arbres historiques (y en a plein d’autres !). Tous les arbres photographiés devront être protégés la Loi (code rural, de l’urbanisme, forestier, environnemental) car il suffit de voir des arbres se faire abattre car ils seraient soit disant dangereux !

 

  • Arbres et jardins de Terrasson
  • Cèdre à Montignac
  • Chêne à Valojoulx
  • Chêne au bord de la Vézère à Terrasson
  • Chêne de Chamboulive.
  • Chêne de Jacky et Didier à Chavanac.
  • Chêne de la Liberté à Meymac.
  • Chêne proche rond point à Larches
  • Chênes de Tarnac
  • Cèdre de Saint Léon sur Vézère
  • Douglas du viaduc des Farges
  • Ginkgo biloba à Pazayac, pépinières Thibault
  • Ginkgo biloba du Manoir du Saillant.
  • If millénaire de Vigeois
  • If millénaire à Lagraulière
  • Les arbres remarquables à Brive.
  • Parc du château de Campagne
  • Pin parasol de Cublac
  • Platane et ifs au Harry, La Bachellerie
  • Platanes de la maison blanche, la Bachellerie
  • Platanes de Terrasson avenue de la gare
  • Platanes du château de Peyraud au Lardin Saint Lazare.
  • Platanes le long de la Vézère à Terrasson
  • Saules de la première source de la Vézère
  • …/…

 

Les arboretums

  • Espartignac
  • Saint Septier
  • Lagraulière
  • …/…

Les jardins remarquables privés et publics.

  • Les jardins de l’Imaginaire à Terrasson.
  • Les Jardins Sothys.
  • Les jardins de Colette.
  • Jardins du château de Losse
  • Jardins panoramiques de Limeuil
  • Jardins privés peu connus
  • …/…

RIVIERES

Les différentes sources et ruisseaux qui alimentent la Vézère et la Corrèze.

  • VEZERE:
    • Barsanges
    • Beune
    • Boulou
    • Bradascou
    • Brézou
    • Chironde
    • Clan
    • Coly
    • Couze de Larche
    • Douime
    • Elle
    • Ganaveix
    • L’Ars
    • L’Orluc
    • La Soudaine
    • Labinche
    • Laurence
    • Logne
    • Loyre
    • Madrange
    • Manaurie
    • Maumont blanc
    • Mayne
    • Petite Beune
    • Piquette
    • Roseix
    • Rujoux
    • Taravellou
    • Thonac
    • Turançon
    • Vimont
  • Corrèze:
    • Céronne
    • Coiroux
    • Corrèze de Pradines
    • Douygue
    • Loyre
    • Montane
    • Saint Bonnette
    • Vimbelle

Les anciens moulins

  • Moulin de la Douime
  • Moulin de Perols sur Vézère
  • Moulins de vallée de la Beune
  • Vieux Moulin à Terrasson

BIODIVERSITE

  • La faune.
    • La loutre
    • Le faucon pèlerin
  • La flore.
  • Les insectes.
  • Les champignons

ARTISANATS

  • Les Métiers d’arts.
  • Les artisans liés au bois, à l’eau.

 

NOS TRÉSORS VIVANTS

Portraits des mécènes et personnalités qui œuvrent à la rénovation, restauration, la valorisation de la vallée de la Vézère (bassin versant) : patrimoines historiques, préhistoriques, petits patrimoines ruraux. Mais aussi celles et ceux qui sont passionné(e)s dans leurs arts et disciplines, c’est aussi cela la biodiversité !

Exemple : Jean Max Touron, Hubert de Commarque, La famille Hamelin, …/… Lucile de Froment à Mauzens qui importe des jarres en terre cuite du Maroc pour soutenir une famille de Zagora. Et bien d’autres…

 

L’AGRICULTURE

  • Les cultivateurs et maraichers bio. La permaculture.
  • Les éleveurs bio.
  • Les différents marchés locaux.
  • Le monde de la décroissance, de la désobéissance fertile, des habitats légers.

 

MUSIQUES

  • Fabricants d’instruments
  • Musiciens traditionnels.
  • Musiques du monde
  • Musiques « bien-être ».

 

Villes et villages.

  • Patrimoines bâtis (petit, grand, rural).
  • Les entreprises de l’écoconstruction.
  • Les entreprises industrielles « respectueuses » de l’environnement.
  • Les sites archéologiques.

 

Les associations

  • Les clubs photos.
  • Le sport et nature.
  • Les randonneurs…
  • …/…

 

Budget estimatif :

 

·         Acquisition d’une chambre photographique

Shen-Hao en bois :

3.500,00 €

·         Achat film 10 x 12 cm et développement NB :              

1.500,00 €

·         Acquisition d’un nouvel appareil photo Nikon

qui fait Video 4K pour des reportages :

5.000,00 €

·         Prestations (honoraires) pour Jérôme Hutin (peut-être converti en un poste de chargé de mission au sein d’un municipalité, communauté de communes, d’une région…)

par an : 15.000,00 €

Documentaire vidéo :

A définir…

·         Impression d’un dossier pour la communication du projet :

3.000,00 €

·         Impression d’un beau livre trilingue en 2.000 exemplaires minimum avec un CD de musique inséré en fin de livre :

25.000,00 €

(A rajouter les charges sociales, les droits d’auteurs)  

Création d’une exposition photo en extérieur :

50 photographies (dotées d’une légende pour chaque photo) sur Flagtex 110grs/m2 (maille drapeau microperforée) avec passe tringle haut bas et côtés par couture, en 140 x 180 cm. Impression dans les Vosges.

(C’est contrasté, translucide, léger, résistant au vent et à la pluie)

Prix pour un tirage : 50,00 euros HT

Pour 50 : 2.500,00 euros HT

(prix sans installation et sans barres)