Projet de festival photo “Vézère nature du monde”

Projet : créer une toute nouvelle exposition collective dédiée entre autres à la nature le long de la Vézère, en imprimant et en faisant venir des photographes professionnels naturalistes dont la plupart des images seront réalisées dans le bassin versant de la Vézère et quelques-unes d’ailleurs …

Ces photographes seront invités en résidence d’artistes dans la (les) communes des lieux d’expositions, et pourront proposer des stages photos nature dans leur discipline.

Cette nouvelle exposition sera itinérante en Périgord et le long de la Vézère et la Corrèze. Les expositions seront installées dans différents lieux stratégiques de préférence entourés d’arbres séculaires.

L’idée serait aussi de réunir des musicien(ne)s vivant proche de la Vézère. Comme nous pourrions réaliser les musiques des arbres comme cela se fait avec celles des plantes. Un Cd serait réalisé et inséré dans un livre d’arts avec toutes les photos de l’exposition.

Ci-dessous le coût estimatif pour les impressions et les droits de représentations pour les photographes, sans compter les musicien(ne)s et l’édition d’un livre.

Comment le financer ?

En financement participatif, avec des entreprises basées dans le bassin versant de la Vézère, avec des mécènes, avec les administrations publiques.

Toutes les personnes qui financeront auront leurs noms inscrits sur un panneau du festival photo mais aussi dans un livre photos et musiques.

Différentes contreparties seront possibles, et des arbres seront plantés le long de la Vézère, en espérant avoir des partenariats des villes et pépiniéristes professionnels.

Budget estimatif :

Les formats peuvent changer car j’avais proposé ce projet d’exposition collective à la ville de Terrasson-Lavilledieu au bord de la Vézère. Cette dernière n’ayant pas encore voté ce nouveau projet exceptionnel pour la ville et la Vézère. Il est bon à savoir que ce “festival” peut être organisé même en automne, hiver, printemps afin que les établissements scolaires puissent participer !

Coût de fabrication :

Impression sur Flagtex 110grs/m2 (maille drapeau micro-perforée) avec passe-tringle haut, bas et côtés par couture. Formats correspondant aux impressions et emplacements à Terrasson en 2021 :

Pour 30 photos 140 x 180 cm sur maille drapeau avec ourlets haut et bas (rempart)  1740.00 euros TTC
Pour 4 photos 300 x 400 cm sur maille drapeau avec ourlets haut et bas (rempart) 1252,00 euros TTC
Pour 1 photo 250 x 400 cm sur maille drapeau avec ourlets haut et bas (rempart)  210,00 euros TTC
1 toile de 106 cm de large x 250 cm de haut (panneau bois rue Margonthier)  80,00 euro TTC
1 toile de 2,20 m de large x 2,50 m de long (panneau bois rue Margonthier)  110,00 euros TTC
1 toile de 70 cm de large x 200 cm de haut (panneau bois rue Margonthier)  50,00 euros TTC
1 toile en 250 cm de haut x 350 cm de long (mur en bas église)  200,00 euros TTC
1 toile en 140 cm de haut x 300 cm de long (mur billetterie)  120,00 euros TTC
1 toile de 140 cm de large x 150 cm de haut (mur café de la Liberté)  60,00 euros TTC
3 toiles 140 x 180 cm de haut des biographies des auteurs  210,00 euros TTC
   
Prestation pour mise en page avant impressions finales qui sera accordé à Jérôme Hutin et son équipe. 1.500,00 euros.

 

Total pour mise en page, impressions et coutures des ourlets Env. 5390,00 euros
Droits de représentation selon le barème officiel 2022 de l’UPP (Union des Photographes Professionnels)

 

 

 

 Forfait pour 40 photos pendant deux mois

150,00 euros TTC/photo/mois

Le mois supplémentaire :100,00 euros TTC/photo

 

8.000,00 euros TTC

Droits de représentation pour réinstaller l’exposition « Arbres, Lumières, Rivières et Musiques » de Jérôme Hutin pendant deux mois 4.000,00 euros

Jérôme Hutin n’est pas assujetti à la TVA

Autres dépenses à prévoir :

·         Barres alu ou bambous

·         Communication de l’exposition (dépliants, affiches, assurances, déplacements des photographes, vernissage

 

 

Mise en page, graphisme et impression d’un beau livre d’art.
Descriptif :  Prix de fabrication :
Format : 24 x 36 cm fermé

Nombre de photos : entre 100 et 200

Nombre de page : environ 300 pages

Nombre d’exemplaires minimum : 2.000 ex.

+ 500 livres numérotés

+ 10 tirages « Fine’Art » certifié.

2000 arbres qui seront offerts et plantés aux acquéreurs du livre.

 

 

 

 

 

 

 

Environ 30.000 euros

Droits d’auteurs reversés aux photographes Entre 7 et 10 % du prix public H.T du livre

 

Production d’un CD de musique du monde :

 

Plusieurs artistes musiciens et chanteurs qui dédient leur art à la nature.

Ce Cd sera inséré en fin de livre en 2000 ex. 

 

  Montant : environ 4000,00 euros + droits d’auteurs pour les musiciens

 

  • Suivant un contrat établi entre le ou les partenaires et les artistes, le commanditaire pourra garder l’exposition pendant un certain temps défini entre le commanditaire et les artistes.
  • Suivant l’accord des partenaires financiers, cette exposition pourrait aussi être installée dans les festivals de photo nature, de musiques, dans les arboretums, pendant les fêtes des arbres, les journées du patrimoine, les championnats d’élagages (arboristes), entre les platanes des Champs Elysées, sur le parvis de Paris-la Défense car il n’y a que très peu d’arbres, sur les grilles du Sénat à Paris, sur les grilles du jardin public de Bordeaux, et soyons fous ! dans les jardins impériaux du Japon, sans oublier les jardins botaniques royaux aux Royaume-Unis …
  • Dans le cadre d’une démarche de développement durable, des plantations d’arbres permettront la compensation carbone de l’exposition et de l’événement.

IMPORTANT : je pense que d’autres partenaires financiers peuvent participer aux financements, entre autres les Communautés de Commune, les entreprises locales, les banques, d’autres communes le long de la Vézère mais aussi chacun d’entre vous.

  • Le droit de représentation publique est cédé forfaitairement pour une période limitée à 2 mois. Pour toute prolongation accordée et signée entre la municipalité et les auteurs des photos, par période d’un mois, un montant complémentaire de 80% du droit de base doit être versé aux photographes.
  • Des droits limités de certaines photographies seront offerts pour réaliser la communication du festival photo (affiches, dépliants, communiqué de presse).
  • Des droits d’auteurs pourront être facturés et suivant accord des auteurs pour des publications tels que livres, cartes postales, posters réalisés.
  • Toutes publications des photos devront obligatoirement avoir la mention et copyright des photographes.
  • Toutes les photographies de l’exposition auront un titre et un texte explicatif/photo publiée et exposée.
  • Les photographes invités, seront hébergés soit chez l’habitant, soit en chambres d’hôtes.
  • En ce qui concerne des interventions avec des écoles comptez environ 500 euros + frais de déplacements et d’hébergement.
  • EN OPTION : pour la communication externe, des photos pourront être utilisées pour créer une courte vidéo qui serait projetée le cas échéant sur le grand écran du spectacle de feu d’artifice, mais aussi en mairie et aux jardins de l’Imaginaire, voir pour des chaines TV.
  • Une projection géante pourrait être adaptée avec d’autres vues des artistes photographes et projetées sur l’église.

NB : pour l’installation, je préconise le bambou, c’est naturel, résistant et moins cher que l’aluminium, et nous en trouvons en Dordogne.

En fin d’exposition, les photos imprimées seront rétrocédées aux photographes afin qu’elles puissent être exposées ailleurs. La mairie de Terrasson aura la possibilité de réexposer les photos imprimées et financées par la ville, à discuter avec les photographes.

L’idée serait que toute l’exposition puisse être installée dans d’autres villes et villages proches de la Vézère et Corrèze.

Les établissements scolaires pourront participer à des travaux scolaires liés à cette grande exposition.

Avec le partenariat d’un éditeur, des livres, cartes, posters pourront être publiés et vendus dans des commerces (librairies, échoppes, galerie photo…) 

Ce barème ne comprend pas :

  • Les frais de déplacements et d’hébergements des artistes. A discuter avec les différents artistes.
  • L’assurance clou à clou (le demandeur de l’exposition devra contracter sa propre assurance) pour une valeur de 10.000 €.
  • La publicité et les relations publiques. (La publicité dans les journaux, commerces, TV et radios sera à la charge du demandeur)
  • Les services de sécurité.

Matériel nécessaire à l’accrochage des toiles entre les arbres ou sur des façades :

  • Corde ou câbles ou bambous à tendre entre les arbres, colliers de serrage, grilles ou piquets pour les petits panneaux. Si les photos sont tendues sur les façades, pensez aux scellements chimiques comme cela a été réalisée pour Terrasson (NB : quand il fait très chaud les produits et canules sèchent très vite !)
  • Il ne doit pas y avoir de clous, vis, piquet derrière les photos lesquelles pourraient être déchirées.
  • Une nacelle ou grande échelle ou grimpeurs d’arbres.
  • L’installation mobilise deux ou trois personnes pendant un à deux jours.

Si vous êtes intéressés par l’exposition sur bâches de Cédric Pollet, photographe professionnel d’écorces et de jardins en hiver, voici de nouveau ses barèmes avec exposition clé en main à tendre entre des arbres (pourquoi pas le long des quais ou dans le jardin de Lavergne ou le parc de monsieur Laplanche, à l’attention de monsieur Jean Bousquet maire de Terrasson)

EXPO PHOTOS BÂCHES de Cédric Pollet 

À installer de préférence en triptyque entre les arbres dans un parc, un arboretum, une forêt.

Il vous propose une exposition plein air originale et facile à installer. Les grands formats proposés permettent de découvrir les nombreuses textures et couleurs surprenantes que nous offre ce fabuleux monde des écorces.

Support : bâches mat, hydrophobe & protection anti-UV, avec ourlets haut et bas

Système d’accrochage : à tendre via des câbles en haut et en bas

Format : 90x180cm

Quantité : 50 visuels au choix + 1 bâche de présentation de l’expo

Durée de l’exposition : 1 mois minimum

NB de bâches

 

Remise Location 1 mois

Coût TTC (TVA 10%)

Frais de livraisons TTC

(aller/retour + assurance)

Coût TOTAL

TTC

20   2 800 € 300 € 3 100 €
30 10 % 3 780 € (au lieu de 4 200 €) 430 € 4 210 €
40 -20 % 4 480 € (au lieu de 5 600 €) 550 € 5 030 €

Pour tout mois supplémentaire : 50% de remise sur le coût de la location de l’expo.

 

L’organisateur doit prendre à sa charge :

  • Le montage et le démontage de l’exposition.
  • Le système d’accrochage (câbles, cordes).
  • L’assurance sur le lieu d’exposition, de la réception jusqu’à la remise au transporteur.
  • Les frais de communication liés à l’événement (affiche, invitations, flyers, vernissage…).
  • Frais de déplacement, (Hébergement et nourriture le cas échéant).
  • Tél de Cédric Pollet : 06 22 22 00 82

Les photographes qui seraient invités à exposer :

  • Jérôme Hutin – Photographe et auto éditeur

Jérôme Hutin (Concepteur de ce projet d’exposition collective) : 

J’ai voyagé dans une cinquantaine de pays pour photographier les arbres vénérables, ainsi que ceux du Périgord. Et maintenant je m’intéresse au bassin versant de la Vézère.

J’avais lancé un appel international pour faire classer les arbres vénérables au patrimoine mondial de l’UNESCO.

J’ai aussi réalisé quelques projections géantes sur de grands édifices.

Auteur de deux livres « Les arbres vénérables de la planète » & « Arbres trésors vivants du Périgord » préfacé par Pierre Rabhi.

 

  • Cédric Pollet, photographe d’écorces et de jardins en hiver

Né à Nice en 1976, est photographe botaniste et ingénieur paysagiste de formation. En 1999, il a intégré le département d’horticulture et de paysage de l’Université de Reading en Angleterre. C’est à cette occasion qu’il a utilisé pour la première fois, en simple autodidacte et amoureux des jardins à l’anglaise, un appareil photo argentique. Par un heureux hasard, le tronc tourmenté d’un vénérable chêne pluriséculaire lui a alors littéralement ouvert les yeux sur un monde qui lui était jusque-là totalement inconnu : celui des écorces. Ce fut une véritable révélation qui changea le cours de sa vie.

Depuis cette révélation inattendue, il décida d’observer les arbres sous un angle bien différent et commença ses recherches sur les écorces, sujet quasiment jamais traité dans la littérature horticole. L’écorce est une partie de l’arbre absolument vitale, malheureusement méconnue et pourtant si féerique, qui dévoile à ceux qui savent observer une diversité picturale surprenante et infinie.

Depuis 1999, il a parcouru plus de 35 pays, a identifié environ 500 espèces de plantes à écorces remarquables ́ (feuillus, conifères, palmiers, bambous, fougères et autres plantes succulentes arborescentes), a constitué ainsi une photothèque de plus de 20 000 clichés botaniques et a mis en place une collection unique au monde d’échantillons bruts d’écorces (+ de 700 espèces différentes)

 

  • Stéphane Raimond, photographe animalier à Bugeat, en bord de Vézère

 

  • Philippe Lebeaux, photographe de la microfaune et flore.

“Communiquer par l’image”

Infographiste, photographe professionnel et animateur à l’environnement au parcours atypique qui m’a conduit du monde de l’entreprise à la réalisation de ma passion : faire découvrir les beautés de la terre au rythme des saisons, et notamment la faune microscopique et insoupçonnée des sols.

J’ai développé un concept de stage qui permet de se perfectionner en photographie tout en découvrant les richesses cachées de la nature, des paysages grandioses à l’infiniment petit.

Ma démarche Artistique

Les pratiques de la macrophotographie et de la photographie de paysages sont rapidement imposées à moi et sont devenues une façon de communiquer ma vision du tout petit à l’immensément grand par le biais d’expositions photos que je propose au public.

Adepte du détail et des ambiances, j’attache une importance primordiale à l’environnement, le sujet peut devenir un point d’accroche en simple résonance avec son fond et ses couleurs. Mon travail laisse place à différents niveaux d’interprétation. 

Ma démarche se veut atypique et artistique pour mettre en valeur mon sujet, que je photographie et cherche à capter cette belle fragilité de la nature qui nous entoure.

Sensibiliser par des animations pédagogiques

Très impliqué dans mon engagement pour l’environnement, je défends des valeurs qui me tiennent à cœur. Convaincu que la société dans laquelle nous vivons change et que la nature n’est plus une priorité, qu’il est important d’être acteur de ce changement, Je me suis donné comme mission de sensibiliser le public, jeune et adulte dans une démarche de transmission de savoirs.

J’organise pour le grand public des sorties sur le terrain et des animations pédagogiques sur la vie cachée des sols, leur rôle fondamental à la fertilité des sols, la qualité de notre alimentation, la pureté de l’air et la qualité de l’eau.

J’utilise mes compétences en infographie et en photographie pour réaliser des visuels, que j’utilise comme supports pédagogiques pour mes animations. »

 

  • Benjamin Legrand, photographe et ingénieur son et lumières à Terrasson (œil de Palo)

 

  • Déclic & Décolle, Jocelyn de Lagagnerie

 

  • Ambre de l’Alpe, Photographe de montagne.

Rêveuse en quête de découvertes et d’une vie en accord avec un idéal sauvage ; jeune photographe fascinée par la Nature et les paysages fabuleux auxquels elle donne vie. Jamais nous n’aurions eu assez d’imagination pour créer notre monde dans sa totalité. Il fallait quelque chose de plus grand, un Tout, l’assemblage d’un nombre incalculable de détails…

Utopiste à temps partiel, je guette les fragments de beauté qui flottent en quantité variable autour de nous. J’essaye de les capter et de les retranscrire à ma façon, d’aller plus loin dans la découverte de cet univers dans lequel nous vivons tous, plus ou moins. Le caractère préservé et pur des éléments, leur force impitoyable et non maîtrisable m’ont toujours attirée. Attraction qui au fil des ans ne s’est pas atténuée…

 

  • Julianne Skay Arbor (USA) : http://treegirl.org

TreeGirl, ou Julianne Skai Arbor, est l’auteure de TreeGirl: Intimate Encounters with Wild Nature.

Elle a été à l’avant-garde des domaines de l’écotourisme, de la nature et de l’art environnemental depuis 1995. Elle voyage autour du monde pour mieux se connaître au travers de l’arbre. Avec une télécommande et un trépied, elle se photographie entrelacée dans les arbres, tout en étant en intime relation avec la forêt. À ce jour, elle s’est entrelacée avec plus de 70 espèces d’arbres dans 13 pays. 

Julianne est arboriste certifiée à la Société Internationale d’Arboriculture, elle est naturaliste au sain de l’Université de Californie, professeur en permaculture. Elle s’est formée comme facilitatrice chez « Joanna Macy’s Work That Reconnect » et guide passeur chez « Rites of Passage, Inc. ».

Elle a enseigné l’éducation interdisciplinaire de la conservation au niveau collégial depuis plus de 10 ans, y compris le premier programme académique en arts de l’environnement. Elle détient des diplômes d’études supérieures en éducation environnementale expérimentale et en études des arts et de la conscience. Elle a été l’ancienne co-directrice du premier programme de formation au Guide de thérapie forestière aux États-Unis et est très active à la Société internationale d’écopsychologie et à la Société américaine d’écopsychologues. 

Avec sa passion pour les arbres, elle crée une connexion expérientielle pour que les gens se connectent à la nature sauvage à travers des présentations, des ateliers et des formations en écologie forestière, ainsi que des retraites de nature immersive. Lorsque ce n’est pas sur sa quête pour rencontrer de nouveaux arbres, elle est à la maison au milieu de chênes endémiques et de séquoias de la côte dans le comté de Sonoma, en Californie.

 

Quelques photos déjà exposées par Jérôme Hutin sur les remparts de la ville ancienne de Terrasson-Lavilledieu :

 

Contact : Jérôme Hutin – 4 rue de la liberté – 24120 – Terrasson – Dordogne

Par mail : arbresperigord@gmail.com  – http://vezere.org– tél : 33 6 19 77 28 08